Conseil Régional Nord de l'Ordre National des Médecins Dentistes

الهيئة الوطنية لأطباء الأسنان المجلس الجهوي للشمال

L'ordre national des médecins dentistes

L'ordre national des médecins dentistes

L’ordre national des médecins dentistes regroupant obligatoirement tous les médecins dentistes exerçant leur profession à titre privé au Maroc, fût instauré par la loi 07-05 promulguée par le dahir -n° 1-07-41 (article 1 de la loi 07-05)

L'Ordre national des médecins dentistes a pour mission d'assurer la sauvegarde des principes et traditions de moralité, de dignité, de probité qui font l'honneur de la profession de médecin dentiste et de veiller au respect par ses membres des lois, règlements et usages qui régissent l'exercice de la médecine dentaire.

  • Il édicte tout règlement nécessaire à l'accomplissement de sa mission et établit le code de déontologie des médecins dentistes rendu applicable par voie réglementaire.
  • Il représente la profession de médecin dentiste auprès de l'administration.
  • Il donne son avis sur les projets de lois et règlements concernant la profession ou son exercice ainsi que sur toutes les questions qui lui sont soumises par l'administration et lui fait toute proposition s'y rapportant.
  • Il examine les problèmes qui se rapportent à la profession.
  • Il assure la gestion de ses biens et défend les intérêts moraux et matériels de la profession.
  • Il est consulté par l'administration sur les demandes d'autorisation d'exercice de la profession de médecin dentiste présentées par des étrangers.
  • Il contribue, en coordination avec les établissements d'enseignement supérieur et les associations scientifiques concernées, à l'organisation des actions de formation continue en faveur des médecins dentistes.
  • Il crée et organise toute œuvre de prévoyance et d'assistance sociale au profit de ses membres.
  • Il propose et encourage, en coordination avec les autorités compétentes, toute action visant la promotion de la médecine dentaire et la lutte contre l'exercice illégal de la profession.
  • Il apporte son concours, à la demande du gouvernement, à l'élaboration et à l'exécution de la politique de santé bucco-dentaire.
  • Toute ingérence dans les domaines religieux et politiques lui est interdite.

(article 13 de la loi 07-05)